Wal-Mart surfe sur la crise

Publié le par Pierre Georget



19.02.09



Malgré la crise Wal-Mart continue à accroître son chiffre d’affaire. Il a atteint plus de 400 milliards de dollars, en progression de 7% par rapport à 2007. C’est sa capacité à maintenir les prix bas qui fait son succès dans le marasme ambiant. Il est bon de rappeler de quoi est faite cette capacité à maintenir une offre constante de prix bas. Son énorme puissance d’achat et sa politique salariale sont des facteurs importants du succès mais ne suffisent pas à expliquer la domination que Wal-Mart exerce sur la distribution.


L’excellence opérationnelle à l’œuvre à tous les niveaux de l’entreprise : de l’achat, à la logistique et ce jusqu’au magasin, c’est le premier moteur du succès de Wal-Mart. Rigueur des procédures, globalisation des méthodes, adoption de toutes les technologies capables de contribuer à la qualité et à l’efficacité des opérations sont la marque de l’entreprise.


Quand on visite les magasins Wal-Mart, on peut admirer l'attachement porté aux détails des opérations, permettent de les rendre toujours plus efficaces et qualitatives et améliorer le service au client, et ceci, grâce à l'utilisation de la technologie. Les innovations, quelles soient à l’initiative des employés ou des experts du siège à Bettonville Arkansas, ont vocation à être généralisées. Elles sont intégrées dans le système d’information globale qui innerve l’ensemble de l’entreprise.



C’est ainsi que Wal-Mart a été le premier distributeur à généraliser la lecture des codes à barres dans ses magasins (1983), à utiliser la communication par satellite entre les magasins et le siège (1987) et la même année, à doter tous ses magasins de lecteurs de codes à barres pour réceptionner les marchandises, à connecter ses fournisseurs en EDI et à mettre en place le réapprovisionnement en continu puis à déployer son portail Retail Link (1992) pour partager les données de vente des magasins. Wal-Mart est aussi un des premiers utilisateurs des catalogues électroniques pour simplifier le référencement des produits et réduire les erreurs (2001). Et enfin, avec sa filiale Sam Club, il est le premier distributeur à généraliser la RFID sur tous les produits, de la réception au passage aux caisses, en allant jusqu’à se substituer aux fournisseurs pour le marquage des produits avec les étiquettes EPC.


Les engagements de Wal-Mart dans la technologie se sont toujours montrés payants, ils se sont toujours traduits par un avantage compétitif. Chaque gain de productivité dans la chaîne logistique est répercuté en réduction de prix des produits au service de la stratégie du « every day low price ».

 

 

Commenter cet article